Actualités

4 octobre 2019
Un front commun pour exiger le retrait du projet de loi 34

L'ACEF vous partage le communiqué de presse du front commun, dont notre coalition fait partie, demandant le retrait du projet de loi 34.

/uploads/files/files/2019-10-03%20Communique%CC%81_FCEI-AQCIE-OC_Retrait_PL34_V6_FINAL%282%29.pdf

6 septembre 2019
Faire un budget : par où commencer ?

Vous avez décidé de reprendre vos finances en main, mais vous ne savez pas par où commencer, l’ACEF des Bois-Francs débutera bientôt ses cours sur le budget.

En plus de proposer une méthode budgétaire simple, complète et efficace, les participants recevront différents outils pour les aider dans leur démarche.

 Nous souhaitons que cette activité soit une occasion d’améliorer votre gestion financière de façon à mieux vivre, dans les limites de vos moyens. Le budget est un outil dont on se sert pour connaître, le plus exactement possible, nos revenus et nos dépenses.  Il nous permet de savoir où va notre argent et établir nos priorités. Le budget nous permet d’éviter l’utilisation excessive du crédit.

Une session de cours comporte trois rencontres en petit groupe. La prochaine session aura lieu les mercredis 9,16 et 23 octobre prochain en soirée, à la Place communautaire Rita St-Pierre.  Le coût : 25 $ par personne et 20 $ par personne si vous êtes membre de l’ACEF.

Communiquez avec nous au 819-752-5855 avant le 4 octobre 2019 pour vous inscrire.  Si vous téléphonez en dehors de nos heures d’ouverture, laissez vos coordonnées sur la boîte vocale.

27 juin 2019
Vacances d'été

À partir du 2 juillet jusqu’au 2 août 2019, l’ACEF des Bois-Francs fermera ses portes et l’équipe s’accordera des vacances bien méritées. 

Nous serons de retour dès le mardi 6 août prochain.

Bonnes vacances à vous tous et à très bientôt!

5 juin 2019
Calcul des pensions alimentaires pour enfants - 146 millions de dollars pour aider les familles mono

Les familles monoparentales à faible revenu ont appris une bonne nouvelle et l’ACEF s’en réjouit.  En effet, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, a récemment, annoncé l'injection de 146 millions de dollars sur 5 ans pour augmenter l'exemption relative à la pension alimentaire accordée aux ménages bénéficiant des programmes d'assistance sociale. Cette exemption passera de 100 $ à 350 $ par mois par enfant à charge.

Cette modification au Règlement sur l'aide aux personnes et aux familles, dont l'entrée en vigueur est prévue pour le 1er octobre 2019, touchera près de 5 600 ménages. Actuellement, un parent avec un enfant à charge qui recevait 350 $ par mois en pension alimentaire de l'autre parent voit sa prestation réduite de 250 $. Cette mesure permettra au parent ayant l'enfant à charge de conserver la totalité de la pension alimentaire et de ne pas être pénalisé quant au montant de sa prestation.

Pour plus de solidarité
Le dernier budget pour 2019-2020 prévoit également l'injection de 27,2 millions de dollars sur 5 ans pour augmenter l'exemption relative aux pensions alimentaires pour enfants accordée en ce qui concerne l'aide financière aux études, l'aide juridique et les programmes d'aide au logement. Des mesures en ce sens seront annoncées prochainement par les ministres responsables. 

SOURCE Cabinet du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

6 mars 2019
Fin prochaine du crédit Rénovert L'ACEF craint un regain de la sollicitation

Sherbrooke, 4 mars 2019-  Il y a eu beaucoup de vente par sollicitation (téléphone, porte à porte, Facebook) depuis septembre dans la région. Avec la fin du crédit d’impôt Rénovert le 31 mars 2019, l’Association coopérative d’économie familiale de l’Estrie (ACEF Estrie) s’attend à une intensification de la sollicitation et à encore plus de vente sous pression. L’organisme invite les gens à la prudence.

L’ACEF recommande de ne jamais signer un contrat le jour même. « Même si le crédit d’impôt Rénovert se termine bientôt, il faut prendre le temps de faire faire des soumissions par des entrepreneurs ou commerçants de la région afin de comparer les prix » insiste Sylvie Bonin, coordonnatrice de l’ACEF. Elle suggère aussi de calculer tous les coûts, incluant les coûts de financement et de s’assurer que cela convient à votre budget.

Pour avoir 2 500 $ de subvention Rénovert, il faut en dépenser 15 000 $!

« Des publicités sur Facebook et plusieurs télévendeurs mettent l’accent sur une subvention possible de 2 500 $ », indique Mme Bonin. C’est alléchant, mais pour avoir 2 500 $ de subventions, il faut en dépenser 15 000 $, plus les intérêts. « Au bout du compte, l’obligation totale avec le financement sur 10 ans grimpe souvent au-dessus de 20 000$» s’exclame Mme Bonin.

Attention aux publicités sur Facebook

Un nombre croissant de publicités sur Facebook annoncent une inspection de grenier gratuite, une subvention ou un concours. Une fois inscrit, on reçoit la visite d’une entreprise. L’inspecteur indique souvent que des travaux sont nécessaires et met beaucoup de pression pour que le contrat soit signé le jour même. Dans les cas vus à l’ACEF, les prix étaient très élevés. « Les entrepreneurs de la région pourront probablement isoler un grenier pour beaucoup moins cher! » affirme la coordonnatrice de l’ACEF.

Le crédit d’impôt Rénovert, c’est quoi?

- Remboursement de 20 % du montant excédent 2 500 $ sur les travaux admissibles.

- Le contrat doit être signé avant le 31 mars et les travaux réalisés et payés avant le 1er janvier 2020.

Pour information : https://www.revenuquebec.ca/fr/citoyens/credits-dimpot/credit-dimpot-renovert/

- 30 -

Pour information :

Sylvie Bonin, Coordonnatrice de l’ACEF

819-563-8144

cell : 819-574-5198

28 février 2019
L'éducation populaire autonome: au coeur de nos interventions

Les associations de consommateurs, dont l’ACEF des Bois-Francs, sont des organismes voués à l’information et à l’éducation des citoyens sur les questions touchant les finances personnelles et la consommation.

Elles offrent des ateliers, des cours sur le budget et des conférences, réalisent des interventions médiatiques, diffusent de l’information sur leurs sites web, produisent des outils et des guides et publient des bulletins à l’intention de leurs membres.

Les activités éducatives qu’elles proposent ont comme objectifs :

  • de former et d’outiller les individus et familles sur la gestion des finances personnelles;
  • d'éduquer et sensibiliser les gens sur le crédit et l’endettement;
  • de renseigner la population sur divers aspects de la consommation;
  • de susciter la mobilisation sociale sur des enjeux de société.

Les associations favorisent la prise en charge et l’autonomie financière des personnes, alimentent la réflexion et encouragent l’exercice de l'esprit critique chez les citoyens.

Elles veillent à ce que les informations relatives aux programmes sociaux, aux lois encadrant le crédit et la consommation et aux mesures fiscales touchant les ménages, soient disponibles, diffusées et accessibles aux citoyens. Elles se soucient de vulgariser ces informations pour en faciliter la compréhension.

Elles interviennent auprès des instances concernées pour que l’éducation au budget et à la consommation soit développée, soutenue et reconnue, compte tenu des besoins existants dans ce domaine.

Source : site toutbiencalculé.ca

18 janvier 2019
L'équipe de l'ACEF s'agrandit encore!

Bonjour,

Je me nomme  Lynda Bourget et  je suis native de Thetford Mines, mais installée à Victoriaville depuis plus de 38 ans.  J’ai travaillé au Carrefour d’entraide bénévole pendant plus de 26 ans et j’ai occupé  différents postes pendant toutes ces années, pour terminer comme responsable des bénévoles.

Ayant quitté le Carrefour en 2018 pour relever un nouveau défi, je me suis vite aperçue que l’aspect communautaire me manquait beaucoup.  C'est pour cette raison que j'ai postulé pour le poste de conseillère animatrice.

Mon mandat est de préparer les ateliers « Occupez-vous de vos affaires » et de faire de la consultation budgétaire. Je ne vous en dirai pas plus pour le moment, je me garde des secrets et  à vous de me suivre sur notre site internet  ou notre page Facebook  pour l'évolution des ateliers dans les prochains mois.

 Au plaisir de vous rencontrer!

 

Lynda