Actualités

30 avril 2021
Aînés et consommation

L’ACEF de Bois-Francs vous propose «  Le guide de référence Aînés et consommation : des droits à faire valoir » qui aborde des sujets de consommation qui concernent particulièrement les aînés, comme :

  • les erreurs de prix à la caisse;
  • la vente itinérante;
  • les garanties légales;
  • les services de télécommunications;
  • les cours;
  • les cartes et les marges de crédit;
  • les produits miracles offerts sur Internet;
  • l'achat d'un voyage;
  • l'achat de meubles sur invitation;
  • les services funéraires et de sépulture.

Dans un format adapté à la clientèle et dans un langage clair, le guide présente plusieurs conseils à suivre avant de faire un achat, d'accepter une offre ou de signer un contrat. En fait, il rappelle les règles de base à observer pour faire de meilleurs choix en matière de consommation et pour préserver sa tranquillité d'esprit. On y trouve aussi des ressources utiles pour des sujets qui ne relèvent pas de l'Office de la protection du consommateur.

Ce document s'adresse également aux proches des personnes aînées ainsi qu'aux intervenants.

Pour recevoir un exemplaire imprimé du guide, suivez ce lien internet : https://www.opc.gouv.qc.ca/a-propos/activite-education/guide-aines/ ou pour téléchargez la version électronique : opc.gouv.qc.ca/aines

Source : OPC

23 avril 2021
Bonne retraite Josée!
Aujourd'hui a été la dernière journée de travail de Josée (Leblanc) à l’ACEF des Bois-Francs. Elle nous quitte pour la retraite. Il y a de fortes chances qu’elle soit la personne qui aura été impliquée et aura travaillé le plus longtemps dans le milieu communautaire : 34 ans de travail continu et 37 ans au total. Impressionnant!
Josée a été le phare de l’ACEF, sa référence et sa stabilité. Ses valeurs, son intégrité, sa rigueur, son professionnalisme et sa bonne humeur nous manqueront. On salue son importante contribution pour la cause des consommateurs et consommatrices, la défense des droits des personnes plus vulnérables, l’éducation dans le domaine du budget et de la consommation et son implication dans les dossiers de lutte à la pauvreté.
Merci Josée pour toutes ces années. Te côtoyer a été un privilège.
La retraite, c’est un grand moment, une belle étape de la vie. Le temps de savourer, de faire ce que l’on veut quand on le veut, à son rythme et sans échéancier : la liberté, le bonheur!
Profite pleinement de ta retraite Josée, elle est bien méritée. Tes passions t’attendent.
L’équipe de l'ACEF
21 avril 2021
Saviez-vous que lors de l'achat d'un bien, vous avez droit à des garanties.

Tout d'abord,  il existe la garantie du fabricant (garantie de base).  Cette garantie est offerte aux consommateurs à l'achat d'un bien.  Bien que celle-ci ne soit pas une obligation légale, si elle est offerte, cette dernière est gratuite. S’il existe un document décrivant la garantie,  demandez qu’on vous en transmette un exemplaire. Vous devrez suivre certaines étapes pour faire respecter votre garantie en cas de bris.  Il vous faudra notamment demander au commerçant ou au fabricant de faire réparer le bien ou obtenir leur autorisation pour le faire réparer.

Après l'expiration de la garantie du fabricant, existe dans la Loi de la Protection du Consommateur, la garantie légale.  Celle-ci précise qu’un bien doit avoir une durée de vie raisonnable.  Cette garantie vous  permet notamment d’exiger que le bien que vous achetez :

  • Puisse servir à l’usage auquel il est destiné;
  • Ait une durée raisonnable, compte tenu du prix payé, du contrat et des conditions d’utilisation;
  • Ne présente pas de vice caché, c’est-à-dire de défaut important qui était présent avant la vente, qui ne vous a pas été mentionné et dont vous n’auriez pas pu avoir connaissance, malgré votre prudence;
  • Soit conforme à la description faite dans le contrat, à la publicité et aux déclarations du représentant.

Le commerçant est tenu de vous informer de cette garantie, avant de vous offrir une garantie supplémentaire. Il doit aussi vous remettre un avis écrit sur la garantie légale. Pour faire valoir cette  garantie, vous devez tout d'abord, tenter de négocier avec le commerçant. Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez envoyer une mise en demeure au commerçant et au fabricant du bien. Si rien n'est fait pour régler la situation, vous pouvez alors vous tourner vers la Cour des petites créances pour faire valoir vos droits.

Le commerçant peut aussi vous offrir  une garantie supplémentaire. En cas de défectuosité du bien, cette garantie prévoit sa réparation ou son remplacement, ou un remboursement. Portez attention à la lecture du contrat de cette garantie pour savoir ce qui est couvert, les exclusions et les conditions d'application de cette garantie.

Si vous avez des questions, vous pouvez  nous joindre pour des informations supplémentaires au 819-752-5855.

L'équipe de l'ACEF

Source OPC

15 avril 2021
L’Autorité annonce un projet collaboratif sur l’utilisation responsable de l’intelligence artificiel

Le 6 avril 2021, l’Autorité des marchés financiers (l’« Autorité ») a annoncé un projet collaboratif sur l’utilisation responsable de l’intelligence artificielle dans le secteur financier.  En ce sens, l’Autorité invite les consommateurs de produits et services financiers qui souhaitent s’exprimer sur le sujet à participer à l’un des trois ateliers de discussion qui se tiendront les 20, 22 et 27 avril prochains (via Zoom).

Lors de votre participation à l’un de ces ateliers, vous aurez la chance de donner votre opinion sur des cas d’usage actuels ou projetés de l’intelligence artificielle dans des domaines variés tels que les assurances, les offres de crédit, l’évaluation de l’investissement responsable et plus encore.

Voici des exemples de situations qui pourraient être présentées aux participants :

  • Comme consommatrices et consommateurs, seriez-vous satisfait.e.s d’obtenir des rabais sur votre assurance vie, à condition de porter une montre intelligente qui permette à votre assureur de suivre vos activités en continu?

  • Comment réagiriez-vous si vous appreniez que le conseil d’administration qui a refusé le financement de votre entreprise avait une intelligence artificielle comme membre votant?

  • Et si, pour obtenir du crédit, une application dotée d'une intelligence artificielle scrutait vos agissements sur les réseaux sociaux et calculait le nombre d’égo portraits sur votre téléphone afin de rendre sa décision?

Profitez de cette occasion pour contribuer à la réflexion de l’Autorité des marchés financiers sur les enjeux éthiques de l’intelligence artificielle en finance.   Cette étude est faite en collaboration avec le laboratoire de recherche Algora Lab de l’Université de Montréal et  CIRANO de la Polytechnique Montréal.

Voici le lien pour vous inscrire : https://www.eventbrite.ca/e/inscription-lintelligence-artificielle-en-finance-pour-un-avenir-responsable-147679865453

Ne tardez pas à vous inscrire car les places sont limitées!

Source : Autorité des marchés financiers

26 mars 2021
A vos affaires !

En cette période de l’année, et ce jusqu’au 30 avril, les contribuables doivent produire leur déclaration d’impôts. Que l’on soit sur le marché du travail, rentier ou bénéficiaire de la Sécurité du revenu, il est important de les produire.

Bien que nous ayons l’obligation de les produire, les déclarations d’impôts nous permettrons de recevoir l’aide gouvernementale tels que : TPS, Crédit d’impôt pour solidarité, les allocations familiales, l’allocation-logement, la prime au travail, etc.

A la suite de la production de votre déclaration, vous recevrez de la part du gouvernement votre avis de cotisation.  Ce document doit absolument être conservé car il vous servira de preuve de revenus tout au long de l’année pour différents programmes.

4 mars 2021
Du 1er au 31 mars 2021, mois de la prévention de la fraude.
La campagne nationale 2021 se déploiera sous le thème Flairez l’arnaque. Les stratagèmes frauduleux évoluent sans cesse, et chaque Québécoise et Québécois doit être prudent en s’informant et en adoptant les bons réflexes pour savoir les reconnaître et se protéger efficacement. Pour mieux outiller la population, plusieurs activités de prévention sont prévues sur le territoire durant tout le mois de mars.
Source : Sûreté du Québec
11 février 2021
Hausse de 40 cents du salaire minimum: trop peu, trop tard!

Communiqué de la campagne 5-10-15

Le gouvernement a annoncé en décembre dernier que le salaire minimum augmentera de 0,40 $ le 1er mai prochain, ce qui le portera à 13,50 $ l’heure. Dans le cadre des consultations suivant cette annonce, la campagne 5-10-15 dépose un avis démontrant, arguments économiques et sociaux à l’appui, l’insuffisance de cette hausse et la capacité du Québec de se doter d’un salaire minimum à 15 $ l’heure dès le 1er mai prochain.

Suivez ce lien pour lire l'article au complet : https://www.pauvrete.qc.ca/hausse-de-40-cents-du-salaire-minimum-trop-peu-trop-tard