Actualités

21 septembre 2020
La vente itinérante

Saviez-vous que la vente itinérante est régie par la loi sur la protection du consommateur?

Pour en connaître davantage, l’ACEF a produit une capsule informative que vous pouvez visionner en suivant ce lien : https://youtu.be/wfG_nmkwoEw

Bon visionnement!

18 septembre 2020
Un service gratuit pour les ménages à revenu modeste

Le programme Éconologis offert par Transition énergétique Québec est de retour pour la saison. Chaque année, des milliers de ménages à revenu modeste peuvent bénéficier de conseils et de services en efficacité énergétique leur permettant de bien se préparer pour l'hiver tout en améliorant le confort de leur résidence.

Ce programme comporte deux volets. Le premier inclut des conseils personnalisés et des travaux légers pour faire face à l'hiver. Le deuxième volet prévoit la pose de thermostats électroniques,  sous certaines conditions.

Pour bénéficier du programme Éconologis qui est offert du 1er octobre 2020 au 31 mars 2021, il suffit de recevoir une facture d'énergie pour le chauffage du domicile et de respecter les seuils de revenus. De plus, aucun occupant du logement ne doit avoir reçu la visite d'un conseiller dans le cadre de ce programme au cours des cinq dernières années ou des trois dernières années s'il a déménagé.

Pour obtenir plus d'information, pour vérifier les critères d'admissibilité ou vous inscrire,  il suffit de contacter Transition énergétique Québec au 1-866-266-0008. Tous les détails du programme sont disponibles à l'adresse suivante: econologis.gouv.qc.ca.

Transition énergétique Québec vous offre des conseils personnalisés et des produits liés à l'efficacité énergétique à la maison, peu importe la forme d'énergie utilisée.

11 septembre 2020
Entente Hydro-Québec

L’ACEF des Bois-Francs désire vous informer qu’il est préférable de prendre une entente de paiement avec Hydro-Québec, si vous avez de la difficulté à payer votre facture, car à partir du 1er octobre prochain, Hydro va recommencer à appliquer des frais d’administration aux factures impayées.

Par contre, le moratoire sur les interruptions de service pour non-paiement se poursuit jusqu’à nouvel ordre. De ce fait, aucun client ne sera privé d’électricité.

Veuillez noter que toutes ces ententes peuvent être prises soit par internet via votre compte client chez Hydro-Québec ou par téléphone au 1 888-385-7252. Lorsque vous parlerez à un représentant, mentionnez que vous êtes à faible revenu et notez son nom, la date et les détails de votre discussion, cela pourra vous être utile.

3 septembre 2020
METTRE DE L'ORDRE DANS SES FINANCES!

emmanuelle-grill

Emmanuelle Gril est journaliste pigiste et écrit pour des publications variées. Son esprit curieux lui a permis d’explorer de nombreux sujets, mais les finances personnelles font partie de ses principaux champs d’intérêt depuis quelques années. Budget, gestion de l’endettement, planification de retraite n’ont plus de secrets pour elle! À l’aide d’experts chevronnés, elle vous livre des conseils pratiques qui vous aideront à prendre les bonnes décisions financières dans votre vie quotidienne.

METTRE DE L'ORDRE DANS SES FINANCES

Emmanuelle Gril – La crise est l’occasion de remettre nos finances personnelles sur les rails.

Pour bon nombre d’entre nous, la période de turbulences actuelle constitue un réveil brutal qui nous pousse à faire un examen approfondi de nos finances personnelles et de notre rapport à la consommation. Plus particulièrement, elle nous a incités à distinguer ce qui correspond à un désir (se procurer le dernier modèle de cellulaire) ou à un besoin essentiel (se nourrir et se loger).

Afin de sortir de cette crise sans trop y perdre de plumes, plusieurs ont réalisé qu’il fallait donner un sérieux coup de barre à leur gestion financière et se reprendre en main. Oui, mais par où commencer ? Voici un plan en quatre étapes.

Diagnostic, remèdes et traitement

De la même façon que vous prenez votre température pour vérifier si vous êtes malade, évaluer régulièrement votre ratio d’endettement est une saine habitude à adopter pour savoir comment se portent vos finances. Plusieurs sites internet permettent de faire rapidement le point sur la question, notamment celui de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Pierre Fortin, syndic autorisé en insolvabilité et président de Jean Fortin et Associés, précise que ce ratio devrait être inférieur à 40 %. Au-delà de ça, vous jouez avec le feu, et de graves difficultés vous guettent ! C’est d’ailleurs la limite généralement adoptée par les institutions financières pour qu’elles acceptent de vous accorder un prêt ou une marge de crédit.

Deuxième mesure incontournable : faire votre budget. Véritable outil de diagnostic, celui-ci vous aidera non seulement à savoir à combien s’élèvent vos dépenses essentielles chaque mois, mais aussi (et surtout) où part le reste de votre argent.

Troisième étape : donner un grand coup de balai. La bonne nouvelle dans tout ça ? Il est beaucoup moins agréable de magasiner – et donc de dépenser – lorsque vous devez faire la file devant chaque boutique. Qui plus est, les institutions prêteuses sont désormais beaucoup plus réticentes à accorder du crédit aux consommateurs.

Une fois vos finances assainies, vous pouvez passer à la quatrième et dernière étape, c’est-à-dire commencer à vous bâtir une base solide. Pierre Fortin donne plusieurs exemples de bonnes façons d’utiliser les surplus que vous aurez dégagés, notamment en vous débarrassant de vos dettes les plus coûteuses – en particulier les soldes des cartes de crédit et les cartes de magasin à hauts taux d’intérêt – ou en vous constituant un fonds d’urgence. Le syndic autorisé en insolvabilité note d’ailleurs que bien des personnes ne se seraient pas retrouvées en situation aussi précaire si elles avaient pu compter sur une telle réserve.

Quoi qu’il en soit, si ce plan ne vous permet pas de vous sortir la tête de l’eau parce que votre niveau de revenus tarde à se rétablir ou que vous vous êtes trop endetté durant la crise, il vous faudra peut-être envisager des solutions plus radicales. Pierre Fortin estime que les prêts de consolidation de dettes pourraient être plus difficiles à obtenir dans les prochains mois, étant donné que les banques risquent de se montrer frileuses et de refuser d’endosser des dettes qui ne leur appartiennent pas. Par conséquent, la proposition de consommateur, la dernière solution avant la faillite, pourrait représenter votre meilleure option.

Source : Protégez-Vous du 21 août 2020

27 août 2020
Connaissez-vous l'ACEF des Bois-Francs?

Pour en connaître davantage, l’ACEF a produit une capsule informative que vous pouvez visionner en suivant ce lien : https://youtu.be/Nf0mga7ekgs

Bon visionnement!

21 août 2020
Hausse du paiement minimum sur les cartes de crédit

Cartes de crédit : Paiement minimum de 2,5 % du solde dès le 1er août 2020

Québec, le 20 juillet 2020 –

À compter du 1er août prochain, le montant exigé à titre de paiement minimum sur le solde d’une carte de crédit sera de 2,5 % du solde de la carte. Le minimum légal sera ainsi graduellement augmenté d’un demi-point de pourcentage à chaque année, pour atteindre 5 % du solde en 2025. Ces changements, entrés en vigueur en août l’an dernier, découlent d’un projet de loi visant à modifier la Loi sur la protection du consommateur (LPC) adopté à l’unanimité à l’Assemblée nationale en 2017. Il visait notamment à prévenir le surendettement.

Dans un contexte où la pandémie actuelle déstabilise les finances personnelles de nombreux consommateurs, l’Office tient à rappeler que les associations de consommateurs offrent des services gratuits et confidentiels aux personnes qui vivent des difficultés financières. Le fait d’arriver difficilement à faire le paiement minimum sur ses cartes de crédit peut être un signal pour demander conseil auprès des spécialistes en finances personnelles qui œuvrent au sein de ces associations. En cas de difficultés de paiement, l’Office suggère également aux consommateurs de communiquer avec l’émetteur de leur carte de crédit pour voir si un arrangement est possible.

Rappelons que depuis le 1er août 2019, tout nouveau contrat de carte de crédit comporte dès le départ un paiement minimum périodique qui ne peut être inférieur à 5 % du solde.

Faits saillants :

  • Faire uniquement le paiement minimum sur une carte de crédit peut coûter cher au consommateur. Par exemple, pour un solde de 1 000 $ sur une carte dont le taux de crédit est à 19,9 %, un consommateur qui ferait un paiement minimum fixé à 2,5 % rembourserait sa dette en 14 ans et 7 mois, en payant des frais de crédit de 1 443,99 $. Pour un paiement minimum de 5 %, il rembourserait sa dette en 6 ans et aurait à payer 441,87 $ en frais de crédit;
  • La page Web Paiement minimum : intérêt$ maximum$ offre un calculateur qui permet notamment, pour un solde donné sur la carte de crédit, de voir le coût total des frais de crédit et le temps qu’il faudra pour rembourser la dette.

Source : Office de la protection du consommateur

19 août 2020
De retour dans nos bureaux!

L’équipe de l’ACEF des Bois-Francs est de retour au bureau et nous avons mis en place toutes les mesures sanitaires pour protéger les employées ainsi que la population.

Cependant, la  Place communautaire Rita-Saint-Pierre demeure fermée au public jusqu'au 5 octobre, mais il est possible d'avoir accès à nos services par téléphone ou sur place en prenant rendez-vous.

N’hésitez pas à nous contacter au 819 752-5855 ou par courriel : acefbf@cdcbf.qc.ca

Au plaisir de vous rencontrer!